19.04.2013

Surface tactile en 3D

Photo avec l’aimable autorisation du Dr. Wirth.

Flux de production 3D hapticCELL.

Janoschka a mis au point un système intégré pour reproduire des structures tactiles et semi-tactiles.

La combinaison d’un système à laser direct dernier cri et d’une technologie de scannage topographique innovante ainsi que le recours à la dernière technologie de prototypage rapide 3D ont permis de créer un tout nouveau produit. Le nouveau système destiné au secteur de l’emballage et de la décoration est développé au centre d’innovation de Janoschka chez Sächsische Walzengravur/SWG à Frankenberg (Allemagne) en étroite collaboration avec l’institut de l’impression, de la transformation et de l’emballage (iP Leipzig, Allemagne) et l’Université des Sciences appliquées de Leipzig (HTWK, Allemagne).

Le cœur du nouveau système est constitué principalement d’un nouveau flux d’impression et de gaufrage, mis au point par SWG, qui utilise en permanence des données 3D numériques (hapticCELL). Les données d’impression spatiale sont combinées avec des données de gaufrage 3D haute définition d’une part pour renforcer la perception visuelle du gaufrage et d’autre part pour donner une apparence plus perceptible aux données d’impression.

Un logiciel et un système de scannage topographique créent des données de gaufrage et de couleur séparées qui sont ensuite combinées en une seule image sur le système. L’effet spatial de l’image correspond bien à celui de l’original. La qualité élevée de l’effet 3D permet d’utiliser aussi le procédé à des fins d’épreuvage. Après une légère adaptation, les données peuvent aussi servir créer des surfaces tactiles par la suite.

La technologie innovante de prototypage rapide/impression 3D permet de tester et d’évaluer les propriétés tactiles et optiques d’un nouvel emballage ou d’un nouveau décor très tôt au stade de la conception. Les gains de temps et d’argent constituent d’importants avantages concurrentiels. Les données peuvent aussi servir pour produire les formes d’impression et de gaufrage.

Les cylindres de gaufrage de rotogravure sont produits avec des dispositifs ultramodernes à laser direct. Un faisceau laser de 10 µm transfère les données directement sur la surface du rouleau de gaufrage. La modulation précise de l’intensité du faisceau laser permet de reproduire très fidèlement les structures 3D des créations.

Différents travaux académiques de l’iP3 de Leipzig visent à poursuivre le développement et l’amélioration de ce procédé intégré. L’objectif est de transférer sans pertes et avec une grande précision la résolution de gravure élevée et les données détaillées sur différents supports (carton, film, etc.).

Pour de plus amples informations, contactez le Dr. Lutz Engisch, Janoschka Chief Innovation Officer.



Related News